Assurance habitation : que couvre-t-elle en cas de col et de cambriolage ?

Publié le : 30 mai 202316 mins de lecture

Que comprend l’assurance vol habitation ? Quels types de dommages et de vol l’assurance couvre-t-elle ? Comment est déterminée la prime d’assurance pour la garantie des biens du ménage contre un éventuel vol ? Informations détaillées sur la police d’assurance habitation contre le vol et exemples des principales compagnies d’assurance. Un accent sur les politiques de premier risque absolu.

Votre propre logement est un bien immobilier coûteux à protéger, comme tout ce qu’il contient : à commencer par la valeur sentimentale, pour arriver à tous les liens matériels avec les objets et les meubles dont tout quotidien ne peut se passer.
Souvent, cependant, la maison est laissée sans surveillance, car des obligations professionnelles ou un voyage peuvent amener les habitants à rester plusieurs jours à l’extérieur : les voleurs et les cambrioleurs pourraient être un problème sérieux dans ces cas, il est donc nécessaire de prendre des mesures à cet égard.
Il n’est pas possible de combler le détachement affectif des biens matériels, par contre il convient d’assurer tous les objets, afin de couvrir d’éventuelles dépenses suite à un vol.

Assurance vol habitation : de vrais besoins en France

En fait, le besoin de sécurité des Français même entre les quatre murs de la maison s’est progressivement accru au fil du temps . Un rapport d’il y a quelques années parle de près de 9 millions de Français qui ont peur d’être seuls chez eux la nuit.

Non seulement cela, en plus de cela, il est à noter que près de 91% des Français utilisent des systèmes de sécurité pour défendre leur maison ou adoptent des mesures plus accueillantes pour pouvoir d’une manière ou d’une autre éviter le danger d’intrusion de voleurs, comme, par exemple , installant des coffres-forts dans la maison, ou laissant les lumières allumées quand vous sortez, ou utilisant des portes blindées ou des grilles aux fenêtres.

Par conséquent, diverses mesures de sécurité peuvent être adoptées, dont le choix dépend généralement du type de logement que vous souhaitez protéger, par exemple un appartement ou une maison individuelle, et de la commune de résidence.

Au vu de ce qui précède, l’assurance vol habitation est donc devenue un outil valable pour protéger son logement aussi bien s’il est situé en ville que dans les petites communes, et lorsqu’on quitte ce logement pour partir en vacances pendant un certain temps ou même lorsque pour des raisons professionnelles, notre maison reste sans surveillance pendant plusieurs heures.

Enfin, la police vol à domicile est une excellente solution lorsqu’il y a des objets de valeur ou des bijoux ou même des instruments de crédit à l’intérieur de notre maison.

Une assurance de ce type, dans toutes ces situations, s’avère être une aide valable à notre besoin de protection et aura évidemment un coût qui n’est pas le même pour chaque assuré, mais qui varie d’une police à l’autre en fonction de la valeur du bien à assurer, la valeur des objets qu’il contient, etc.

Comment votre assurance habitation vous protège-t-elle contre le vol ?

Celui qui achète un bien immobilier a la possibilité de stipuler une police dans laquelle différentes solutions sont proposées, parmi celles-ci il y a celle pour les vols au domicile. Il s’agit d’une garantie accessoire qui permet à l’assuré d’obtenir un remboursement en cas de vol de sa maison ou de son appartement. Au moment de la stipulation, l’entrepreneur s’engage à obtenir une indemnisation en cas de vol de biens matériels ou si la maison est endommagée par des criminels.
L’assurance cambriolage ne couvre que si la maison a des installations cassées ou si les clés de la victime ont été volées ; une autre condition préalable pour faire valoir l’assurance est que le crime soit régulièrement signalé à la police.

Pour la sécurité de votre habitation, mais aussi pour celle de votre porte-monnaie, il est bon d’avoir une connaissance approfondie de toutes les caractéristiques du contrat d’assurance habitation que vous souscrivez, en portant une attention particulière à certaines clauses et aux types de couverture insérés ainsi qu’ils sont vraiment les plus adaptés au type de bien, à son contenu et au risque de vol auquel il est exposé.

Il est possible de souscrire une assurance habitation tout compris, c’est-à-dire une garantie qui assure une couverture totale des dommages survenus à l’intérieur d’un appartement, y compris les dommages causés par les incendies et les dysfonctionnements des installations, cependant, les compagnies d’assurance proposent des forfaits spécifiques, histoire de protéger les pertes, dérivant de vols.
En effet, assurer son logement contre le vol permet d’avoir une indemnisation pour tous les dégâts causés à l’appartement par des voleurs ou des assaillants.
L’indemnité est proportionnelle aux limites d’assurance convenues dans le contrat, de plus, les vols de bijoux et de sommes d’argent ne relèvent pas des clauses forfaitaires, ils sont donc considérés séparément.

Les assurances habitation sont également étendues aux appartements de vacances ou aux agressions et vols de biens qui ont lieu à l’extérieur, à proximité immédiate du bien assuré, toutefois cette clause doit être précisée dans le contrat.

Pour obtenir une indemnisation en cas de vol, il est nécessaire de déposer un constat auprès des autorités de police, ainsi que de faire une demande auprès de la compagnie d’assurance (une copie du constat doit également être jointe).
L’assurance vol habitation ne couvre pas les dommages causés par l’assuré ou les membres de sa famille, ou dans les cas où le client n’a pas eu la prévoyance de se protéger au préalable avec les moyens de verrouillage et de sécurité appropriés.
La couverture d’assurance contre le vol comprend l’indemnisation des dommages matériels suivants causés lors de la perpétration d’une effraction :

  • les dommages et pannes causés par l’action des voleurs à l’intérieur de l’habitation , ainsi qu’aux agencements
  • détérioration du mobilier
  • les dépenses engagées par l’assuré pour la duplication de documents personnels volés .

Quels sont les types de vol qui sont couverts par votre assurance habitation ?

L’assurance habitation, vol et brigandage, vous permet de rembourser à l’assuré la valeur de tous les dégâts matériels causés à l’intérieur de votre habitation ; Les types de vol couverts par l’assurance sont les suivants :

  • cambriolages et casse
  • les vols commis à l’aide de fausses clés ou de clés perdues ou volées à l’assuré ou aux membres de sa famille ; la garantie, dans ce dernier cas, est effective à partir du moment de la déclaration de sinistre, jusqu’à 24h00 du troisième jour suivant ;
  • vols avec escalade , ou lorsque le voleur pénètre dans l’appartement par des voies alternatives aux voies ordinaires ;
  • vols par introduction illégale
  • vol en présence de l’assuré ou des membres de sa famille
  • vols commis par des travailleurs domestiques
  • vols et cambriolages perpétrés avec menaces et violences
  • le vol et le vol d’objets de valeur ou de vêtements .

Que couvre l’assurance habitation en cas de cambriolage à domicile ?

Étant donné que la police se réfère à une propriété spécifique, elle couvre tout ce qui s’y trouve : meubles, tapis fins, appareils photo et caméras vidéo, ordinateurs, smartphones, téléviseurs, vêtements, etc. L’assurance rembourse également même dans le cas où la victime serait victime d’un vol dans la cave ou dans le garage.
Cependant, l’assurance cambriolage à domicile standard ne couvre pas si les cambrioleurs volent des bijoux précieux, de l’argent liquide ou des papiers-valeurs ; dans ce cas il faut souscrire une police ad hoc dite ‘garantie vol précieux ‘.

Même si le logement devait être inhabité pendant une période donnée (généralement plus de cinquante jours consécutifs), la compagnie d’assurance peut se réserver le droit de ne pas procéder à l’indemnisation des dommages.

Il existe cependant des clauses incluses dans les contrats qui précisent clairement les modalités de protection des habitations ; si au moment du vol, la maison ne dispose pas des dispositifs de verrouillage exigés par la compagnie d’assurance, celle-ci peut même ne pas indemniser le préjudice subi.

Certaines polices antivols, en effet, imposent obligatoirement l’installation de systèmes antivol intégrés en lien avec l’institut de surveillance ou la police, précisant ainsi les modalités de protection du bien contre l’indemnisation des dommages.

Comment prévenir votre assurance habitation après un vol à votre domicile ?

Lorsque vous réalisez que des inconnus ont envahi votre maison, il peut arriver que vous perdiez votre lucidité et sautiez certaines étapes fondamentales.
La première action à entreprendre en cas de vol au domicile est de porter plainte à la police, puis une copie du constat doit être transmise à votre compagnie d’assurance, afin qu’elle puisse faire une estimation des dommages subis. Dans cette phase, pour être sûr que le préjudice soit indemnisé, il est important de respecter un timing précis : après avoir déposé plainte, la déclaration de vol doit être présentée à votre compagnie d’assurance dans les quarante-huit heures.

En plus de la plainte, vous devez fournir à l’entreprise :

  • L’adresse du domicile où le vol a été subi et constaté
  • le numéro de votre plainte enregistrée auprès de la police
  • Une description détaillée de ce qui s’est passé, afin que l’assureur puisse estimer le montant à indemniser
  • Une liste avec tous les objets qui ont été volés ou qui ont été endommagés

Dans le cas où le vol impliquerait le garage, les dommages subis sont dans tous les cas couverts par la police souscrite pour son propre logement . Là encore vous devrez fournir à votre assurance toutes les informations relatives aux objets volés et aux pièces qui ont été endommagées.

Assurance habitation et vol : me faut il un autre contrat pour ma maison secondaire ?

Ces dernières années, le nombre de personnes ayant acheté une résidence secondaire a augmenté de façon exponentielle. Quelle que soit la durée d’utilisation, les résidences secondaires méritent également d’être sécurisées, surtout si elles sont situées dans des endroits isolés ou peu fréquentés.

Quiconque décide de souscrire une assurance pour protéger la résidence secondaire a deux options : déplacer la police vol de la première résidence à la seconde, ou conclure un nouveau contrat.
Le coût de la police de résidence secondaire varie en fonction de certains facteurs, tels que la compagnie d’assurance, les couvertures qui y sont incluses, le type de propriété, etc. La protection de sa propre sécurité étant un aspect très important, il est indispensable de souscrire une police d’assurance qui tient compte non seulement du coût final, mais aussi de l’offre proposée.

Recommandations et conseils pour que votre assurance habitation vous protège bien contre le vol

  • Pour que le contrat soit activé dans votre protection, toutes les ouvertures de votre habitation doivent être protégées par des moyens de fermeture adéquats (les compagnies indiquent les caractéristiques dans les conditions du contrat)
  • Les vols survenus dans des locaux inhabités pendant un nombre de jours donné ne sont pas indemnisés
  • Le montant de l’indemnité qui vous sera versé par l’entreprise sera proportionnel au plafond indiqué par vous dans le contrat
  • Gardez toujours à l’esprit que le vol de bijoux et d’argent n’est pas couvert par la police contre le vol à domicile et doit être ajouté au contrat en achetant une garantie supplémentaire.
  • L’ Assurance Vol Domicile peut également être étendue aux résidences secondaires et peut inclure une garantie qui vous protège en cas de vols et de braquages ​​de biens qui ont lieu à l’extérieur de votre domicile à condition que vous vous trouviez à proximité immédiate de celui-ci.
  • En cas de vol ou de tentative de vol, il est indispensable, si vous souhaitez être indemnisé par l’entreprise, de porter plainte immédiatement auprès des autorités locales. Une fois la plainte déposée, vous devez envoyer la demande d’indemnisation à l’entreprise, en joignant une copie de la plainte elle-même. Ce n’est qu’ainsi que la réclamation sera prise en considération et que la procédure d’évaluation pourra être lancée.

Assurance vol habitation : attention à ces cas !

Nous avons vu que ce type de couverture ne fonctionne pas dans tous les cas de vol . Par exemple, en ce qui concerne les luminaires, les grilles et les alarmes, il faut toujours dire que la police précise toujours les caractéristiques qu’ils doivent posséder et les matériaux dans lesquels ils doivent être construits pour que la couverture soit activée en cas de vol.

De plus, le fait qu’un logement dispose d’un système d’alarme pourrait être une condition fondamentale pour que certaines entreprises acceptent la rédaction de ce contrat, voire accorder des remises toutefois, s’il s’avérait que ces alarmes étaient désactivées au moment du vol, l’assuré n’aura droit à aucune indemnité.

De plus, pour que le dommage soit indemnisé, il est indispensable que la compagnie détecte des signes effectifs d’effraction dans le domicile et que le vol n’ait en aucun cas été facilité par l’assuré ou sa famille par une faute intentionnelle ou une négligence grave.

Dans un tel cas, vous pouvez perdre complètement votre droit à une indemnisation ou n’avoir droit qu’à une indemnisation partielle .

La présence d’ indices de cambriolage est également indispensable lorsqu’il y a eu vol de bijoux ou d’objets précieux conservés à l’intérieur d’un coffre-fort, seul cas, entre autres, où le vol d’objets précieux est effectivement indemnisé.

Il faut aussi dire que toutes ces polices ne fonctionnent que si le vol a ensuite été commis par un tiers totalement étranger au noyau familial, donc le vol de tout colocataire n’est pas non plus remboursable.

Si le vol est au contraire commis par du personnel de maison, pour que le dommage matériel soit indemnisé, il doit s’agir exclusivement de personnel régulièrement employé faute de quoi la garantie ne sera pas valable.

Faites également attention à qui vous laisse entrer dans la maison, car dans ce cas si les voleurs entrent dans les maisons déguisés, de toute façon les vols commis par eux ne trouveront pas de soulagement.

Attention alors aux vols commis avec les propriétaires dans la maison , ceux-ci auront appliqué un découvert de 25% sur l’indemnité. L’indemnisation sera au contraire intégrale, même en présence des propriétaires dans la maison, s’il est reconnu que l’entrée dans la maison a eu lieu en forçant tous les systèmes de protection et de verrouillage.

De plus, il faut aussi faire très attention à rester loin de chez soi pendant de très longues périodes, car normalement l’entreprise ne rembourse pas les vols si la propriété est inhabitée pendant une période de temps variant entre 45 et 60 jours consécutifs.

 

Plan du site